Lumière sur le projet « Le Tissu solidaire », finaliste du PIEED 2016 !

L’association IAE Enactus Lyon, qui travaille à l’intégration des personnes réfugiées et demandeuses d’asile sur la métropole, nous a accordé un interview pour nous parler de son expérience du PIEED à travers son projet « Le Tissu Solidaire ». C’était l’occasion de rencontrer Elise Bruno, chef du projet qui s’est largement développé depuis le concours…

tissu

Est-ce que tu peux nous résumer le projet qui a été présenté pour le PIEED de l’édition 2016 ?

Le projet s’appelle « Le Tissus solidaire », le but est de créer un échange entre étudiants et demandeurs d’asile, à travers des ateliers de couture et l’organisation d’activités culturelles. Nous réalisons d’abord les ateliers de couture avec les étudiants et les demandeurs d’asile.

Comment se déroule la commercialisation de ces produits ?

Les demandeurs d’asiles sont ceux qui créent les produits. Mais ce sont principalement les étudiants qui s’occupent des ventes, même si certains demandeurs d’asile ont déjà été présents. La partie couture se fait lors d’ateliers où les demandeurs d’asile sont là comme les étudiants, c’est là où un réel échange se crée. En général les demandeurs d’asile ne parlent pas très bien français, donc cela peut les aider à progresser.

Au-delà du financement des activités culturelles, quel est l’impact que vous souhaitez obtenir de ces échanges ?

Les demandeurs d’asiles sont souvent confrontés à l’isolement car ils vivent dans des structures dont ils sortent peu. Ils sont généralement en contact avec des professionnels et animateurs à l’intérieur de ces structures, et le contact avec des étudiants est rare voire inexistant. Donc nous avons voulu établir une certaine mixité, et permettre aux demandeurs d’asile de s’intégrer. Le but de ces échanges est aussi d’apprendre plein de choses : les étudiants ont beaucoup de choses à retirer des demandeurs d’asile et les demandeurs d’asile des étudiants. C’est là qu’on peut retrouver une dimension d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, à travers cette réciprocité.

Depuis le PIEED, comment a évolué ton projet ?

Nous avons fait une pause pour les ateliers depuis les vacances d’été, car c’était un temps de transition. Nous avons donc ensuite pu redémarrer en octobre. Nos bénéficiaires ont également changé donc nous n’avons plus les mêmes demandeurs d’asile qu’avant. Les ateliers se sont faits avec principalement cinq demandeuses d’asile. Nous avons beaucoup plus vendu que l’année dernière, surtout grâce aux marchés de Noël et à des publics plus sensibilisés à la cause : ça a très bien marché. Récemment aussi nous avons gagné des fonds d’amorçage, par la fondation Vinci pour la cité. Le but maintenant pour nous est de se recentrer sur Lyon et de trouver un local, pour mélanger des personnes de différents CADA [centre d’accueil des demandeurs d’asile].  Et nous avons aussi beaucoup plus de matériel, de machines à coudre, de tissus. Donc en fait, en centralisant tout ça, nous pourrait arriver à une plus grosse production. Ça permettrait de vendre plus et donc d’organiser beaucoup plus d’activités culturelles.

Comment pourrais-tu décrire à ce propos le travail de sensibilisation que vous réalisez lors de la vente des tissus, et comment communiquez-vous sur l’origine de ces-derniers ?

Et bien là par exemple lors du marché de Noël ou d’autres marchés locaux, nous savions que les passants représentaient déjà un public intéressé. Le contexte de la vente permettait aussi de discuter avec les personnes, donc nous pouvions expliquer d’où viennent ces produits et comment ils ont été produits. Sinon au niveau de la qualité des produits je pense que nous nous sommes un peu améliorés, il y a notamment plus de diversité, ce qui a dû jouer aussi. Par ailleurs j’ai aussi pu participer récemment à une conférence organisée par Make Sense, en tant qu’intervenante. Nous nous sommes réuni.es dans une auberge de jeunesse sur le débat de « Agir localement pour les réfugiés ». J’ai pu ainsi faire part de mon projet, ce qui l’a fait connaitre petit à petit.

Comment définirais-tu l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI) à partir de la vision de ton projet ?

Pour moi c’est donner accès et une chance à tout le monde de faire des choses et de faire avancer la société. Nous voulons agir du côté des demandeurs d’asile qui ne peuvent pas travailler car ils sont dans l’attente d’un statut. C’est difficile de valoriser leur travail, ce que nous nous proposons de faire en leur permettant de produire quelque chose, et avec un échange. Et en retour comme nous ne pouvons pas les payer, nous essayons d’organiser ces activités culturelles. Nous pouvons ainsi leur présenter des musées comme le musée Confluence, aller au restaurant, leur faire connaitre la culture française. Eux-mêmes peuvent ensuite nous inviter à leurs événements, pour nous faire connaitre leur culture. Pour moi l’Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale c’est pouvoir échanger et donner une chance à tout le monde.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Lumière sur notre graphiste Perrine

A quelques semaines de la clôture des candidatures de la 8ème édition du PIEED, nous faisons la lumière aujourd’hui sur une personne souvent tapie dans l’ombre, et pourtant on ne peut plus importante pour le PIEED : il s’agit de notre graphiste officielle, Perrine Grosjean.

image1

Cette jeune graphiste au talent incroyable nous gratifie chaque année de superbes visuels pour nous permettre d’imprimer les affiches et flyers qui passent entre vos mains et sous vos yeux ébahis.

image2

Perrine a commencé à travailler avec Etudiants et Développement en 2013, et elle a rejoint l’aventure du PIEED avec nous tous les ans depuis, en nous proposant toujours plus de visuels créatifs et originaux. Sa vivacité et son audace est un bol d’air dans un océan de communication, et jamais nous n’avons été déçu.e.s de faire appel à ses services. Car elle manie à la perfection l’art des couleurs, des pictogrammes et du dessin, une véritable maestra dans son domaine !

Avant de croiser la route d’Etudiants et Développement, Perinne Grosjean a suivi une formation aux arts appliqués à l’ENS et dans les établissement Boulle et Duperré. Depuis 2011, Perrine est une créatrice indépendante aux multiples talents. Elle réalise des projets de design graphique, d’illustration, mais aussi, de direction artistique dans les domaines de l’imprimé et du numérique. Egalement spécialisée dans les vins et spiritueux et les arts de la table, Perrine Grosjean s’illustre surtout dans des sujets corporate, événements ou institutionnels, ce qui ne l’empêche pas de mettre ses talents au service de notre réseau associatif de solidarité internationale !

image3

Nous prenons donc le temps aujourd’hui de remercier Perrine pour son travail avec nous, pour sa disponibilité et son soutien. De la part
de toute l’équipe d’Etudiants et Développement, un grand merci donc pour ton implication dans le dispositif du PIEED !

Vous souhaitez suivre l’artiste et être au courant de ses derniers chefs-d’oeuvre ? C’est par ici :

Instagram : perrinegrosjean

Web : perrinegrosjean.fr

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Lumière sur le projet Lunaawaa, 1er prix du PIEED 2016 !

Capturecivd2Lauréate du premier prix du PIEED 2016, l’association CIVD nous dévoile l’expérience de son projet Lunaawaa à travers leur participation au concours. Une action d’éducation à la citoyenneté et la solidarité internationale (ECSI) réussie pour inspirer nos futurs candidats… Lire la suite

Publié dans Lauréats 2016, Uncategorized | Laisser un commentaire

Une soirée découverte de l’ECSI à venir !

16641067_205524059922100_1857052743674077183_nLe mardi 7 mars, Etudiants et Développement organise une soirée découverte de l’ECSI à partir de 18h à la Maison des Initiatives Etudiantes, 50 rue des Tournelles, 75003 Paris (Métro Chemin vert ou Bastille). Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Postulez au PIEED 2017 !

161128_facebook_02

Les candidatures pour la huitième édition du PIEED sont ouvertes ! Comme chaque année, Etudiants et Développement et ses partenaires France Volontaires et Solidarité Laïque proposent cet appel à projet à destination des étudiants diffuseurs de solidarité internationale. L’opportunité pour les associations étudiantes de développer leurs actions d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI). Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Retour sur la Soirée Remue-Méninges !

Cette année, la soirée Remue-Méninges a déployé son chapiteau en plein milieu du WEEeD, le weekend de formation d’Etudiants et Développement, le samedi 3 décembre. Elle a débuté par la remise des prix aux cinq lauréats du PIEED 2016, puis a laissé place à 7 ateliers d’ECSI proposés par des associations désireuses de faire un retour participatif sur leurs projets.

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La huitième édition du PIEED, c’est bientôt !

Le 3 janvier 2017, Etudiants et Développement lancera la 8ème édition du PIEED, le prix des initiatives étudiantes pour l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale !

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire